Omega

Omega la référence de la haute horlogerie

Il est incontestable que la famille Brandt fait partie des noms les plus importants de l’histoire de l’horlogerie suisse. En créant leur premier atelier de montage de montre de poche à Chaux-de-Fonds en 1848, bientôt suivie par la première grande manufacture horlogère ouverte en Suisse, elle a tracé le chemin du succès en termes d’organisation, de design, de précision des mécanismes et même de communication marketing. L’histoire d’Omega est profondément liée aux soubresauts de notre Histoire (les guerres, les épidémies, la crise de 1929, les 30 Glorieuses…), mais chaque fois, cette marque emblématique du savoir-faire horloger suisse a démontré sa capacité à s’adapter et à rebondir. Elle a su en ressortir plus solide, plus innovante et à la pointe de son secteur d’activité. Aujourd’hui, son nom résonne toujours comme la première référence de l’horlogerie suisse.

En savoir plus

L’exigence du chronométrage

Depuis plus de 150 ans, OMEGA insuffle un esprit pionnier sur son époque. Nous lui devons la création des premières montres de plongée, de la seule montre au monde capable de mesurer le temps sur la Lune (lors du premier voyage de 1969), mais aussi de le mesurer avec une précision absolue comme lors des 24 Jeux olympiques au cours desquels Omega fut désignée chronométreur officiel. Le chronométrage est d’ailleurs l’un des piliers du développement de la marque. Cette exigence repose sur une volonté constante d’apporter des améliorations à sa production sans s’éloigner de ses fondamentaux.

Des innovations majeures

Si l’élaboration du légendaire Calibre Omega 19 lignes de 1894 constitue la première création majeure de la manufacture de Bienne, d’autres créations décisives vont tracer de profonds sillons dans l’histoire d’Omega. C’est le cas de la Seamaster (1948), de la première montre-bracelet dotée d’un chronomètre, la Constellation (1952) ou de la Speedmaster en 1957. Au cours des deux dernières décennies, de nouveaux calibres dotés de mouvements encore plus fiables ont été élaborés (les calibres 651, 1120, le 1170 à Tourbillon central puis le calibre maison 8501 en 2007).

Le choix des plus grands

La fiabilité incontestable des montres Oméga est basée sur l’équilibre harmonieux de la robustesse et de l’élégance. Ses qualités leur ont permis d’être choisies par des professionnels œuvrant sur la terre, dans les airs et même sous les mers. D’ailleurs, Omega reste aujourd’hui la seule marque disposant d’une montre équipée d’un chronomètre de marine certifié. On a ainsi pu voir des modèles exclusifs aux poignets des soldats et des employés de la Canadian Air Force, de la Royal Australian Air force, de l’armée américaine, d’Air France, de Sabena, de Canadian Pacifique Airlines, etc. Sans doute plus anecdotique, mais non moins visuel, depuis le film GoldenEye de 1995, James Bond porte une montre Omega à son poignet.

Omega Seamaster Planet Ocean

Omega joue la carte de l’innovation avec la nouvelle Omega Seamaster Planet Ocean Platinum Au sein de toutes les exclusivités mondiales que nous présente…