Alpina Extreme Diver 300 Orange

Alpina Extreme Diver 300 Orange, l’ange gardien des plongeurs

La manufacture horlogère Alpina poursuit le développement de sa gamme de montres de plongée en présentant son tout nouveau modèle, l’Alpina Extreme Diver 300 Orange.

Ce garde-temps dont la carrure est ouvertement sportive a su marier l’élégance de ses lignes à une efficacité maximale. On comprend immédiatement pourquoi elle s’appelle Orange. La boîte adopte des dimensions imposantes sur lesquelles on retrouve de nombreuses marques de ce coloris. Elles ressortent d’autant plus que la couleur dominante est le noir. Le boîtier est en acier et son étanchéité a été prouvée par des tests réalisés à 300 mètres de profondeur. La lunette en PVD noir poli tourne unilatéralement autour du verre saphir antichoc et antireflet. Elle porte un index gravé avec des rappels orange sur les chiffres. Le cadran est définitivement noir en dehors de l’index des heures et des aiguilles, ces deux derniers éléments étant blanc luminescent.

Chacune des 3 aiguilles adopte cependant un style qui lui est propre. Si celle des heures est courte et massive, celle des minutes effleure l’index externe gravé sur le rehaut du cadran ; ses bords sont orange comme pour rappeler sa fonction essentielle pour la mesure du temps quand le plongeur nage dans les fonds marins. La trotteuse est fine, mais elle est visible dans tous les environnements. N’oublions pas que c’est par son mouvement régulier qu’un plongeur s’assure que sa montre fonctionne bien. C’est dans ce boîtier robuste et parfaitement étanche que se blottit le calibre Alpina AL-525 dont on peut observer certains mouvements à travers le verre saphir du fond de boîte. Sa précision est basée sur ses 28’800 alternances/heure. La date trainant est située dans un guichet à 3 heures. L’Alpina Extreme Diver est une montre fonctionnelle ayant su préserver l’élégance propre aux montres de Haute Horlogerie.

Le choix de la couleur orange n’est pas anodin. C’est la couleur ayant la plus haute visibilité du spectre chromatique. Cette propriété est évidemment très appréciée par les plongeurs évoluant souvent dans des fonds tellement profonds que la lumière y pénètre très peu ou dans des eaux troubles. Or un plongeur consulte régulièrement sa montre afin de connaître le temps qu’il a déjà passé sous l’eau et celui dont il peut encore disposer avant que ses bouteilles ne soient vides. Si le plongeur ne peut pas voir ses informations, il prend de grands risques. La nouvelle montre d’Alpina devrait rapidement séduire les meilleurs plongeurs.

Plus d’informations sur le site officiel d’Alpina ICI

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *